"Little bocal" en quelques mots…

Des petites créations pour embellir le quotidien, une note iodée, une balade au jardin, une douceur hivernale.
Tissus & papiers anciens, bois flotté, fil de métal & autre récup', objets détournés et revisités…
ce sont les ingrédients que vous trouverez dans mon bocal.


lundi 20 novembre 2017

Droit de réponse…


Ce post sera sans doute éphémère.
Par avance désolé pour celles qui ne sont pas sur Instagram
où une polémique s'est faite suite à une création que j'ai faite…
on me soupçonne d'avoir copié une autre créatrice… 
Voilà donc pour celles qui me suivent sur Instagram,
le texte que j'y ai posté dans son intégralité.

En préambule,
Qui aurait pu croire que cette si jolie chanson de Juliette Gréco “Un petit poisson, un petit oiseau“ que je souhaitais simplement illustrée aurait les ailes coupées et se retrouverait le bec dans l’eau…
Qui aurait pu croire qu’un si petit oiseau attirerait sur lui les foudres…
 

Je tenais à vous dire que ma création, illustrant cette douce chanson, ne sera pas commercialisée, ce qui devrait clore définitivement cette déplorable et navrante polémique.
Cette création reste néanmoins ma propriété intellectuelle n’en déplaise à certaines. À ce titre elle aura une utilisation purement personnelle puisque les 5 uniques exemplaires que j’ai réalisés, seront offerts à des amis et proches pour les fêtes.

Madame “Page blanche“ vous allez donc pouvoir dormir sur vos deux oreilles et continuer à vendre l’esprit tranquille votre propre création sur votre boutique en ligne, à vos très nombreux abonnés et clients. Je ne voudrais en aucun cas être responsable de vous retirer votre unique gagne pain…

Et oui, dans la vie il faut parfois faire preuve de sagesse, d’humilité et relativisé, il y a des choses tellement plus graves dans ce monde, que ces querelles de cours d‘école.
Les mauvaises expériences ont le mérite, de quelque façon que ce soit, de toujours nous enrichir. Celle-ci m’aura ébranlé profondément, mais…
J’aurai appris que la délation existe toujours, que l’on juge sans connaître et que les explications sont vaines… celles-ci aussi peut-être.

Lorsque j’ai commencé à travailler sur ce projet, ma première idée était de faire une cage, comme celles réalisées cet été avec leurs hiboux (illustration en papier) pour le mariage de ma fille. Bref ! Je ne sais pourquoi, peut être par paresse… j’ai décidé de faire un perchoir plus facile à réaliser, ça m’apprendra… première erreur !
Il m’a paru évident que je reprenne mon modèle de sardine pour mon petit poisson et naturellement j’ai souhaité faire un oiseau en tissus également.
Je tenais donc, là, à faire cette petite précision. Le modèle initial de l’oiseau a été créé par Michael Fulkerson et est libre de droit sur internet. Chacun en fait sa propre interprétation sur internet… avec ou sans ailes, queue rembourrée ou pas, en blanc, couleurs ou à motifs, sur branches, perchoir ou simplement suspendu…
Personnellement je souhaitais une queue plus longue afin de pouvoir lui donner la forme que j’ai réalisée et aussi des ailes, bien mal m’en a pris, deuxième erreur…
Pourquoi ai je choisi de faire le poisson en tissu imprimé et l’oiseau en blanc ? Ah oui ! Afin de pouvoir broder les ailes, troisième erreur…

Cela dit, sachez cependant que vous ne me retirez pas ma liberté d’exprimer ma créativité. Je suis quelqu’un qui positive toujours, poisson et oiseau n’ont pas dit leur dernier mot !

Pour conclure,
MERCI à toutes celles qui me suivent par ici, qui ont aimé cette création et m’ont soutenue publiquement ou en privé.
MERCI pour votre bienveillance.
MERCI à toutes celles qui me suivent depuis longtemps, avec qui j’ai tissé des liens et qui aiment mon travail.
Et enfin, MERCI à tous les nouveaux abonnés.“




jeudi 16 novembre 2017

Novembre…

Couleurs d'automne,
petits plaisirs de novembre…
  Tarte de saison pour un dessert,
petit café du matin & délicieux kaki pour un goûter.
S'offrir de nouvelles bottines,
regarder jour après jour l'érable du jardin voisin
prendre de belles nuances &
faire plaisir à ma grande en lui confectionnant
des housses de coussins.



Je déclare officiellement
la saison des marchés de Noël de créateurs,
ouverte…
La période de l'année que j'aime tout particulièrement
pour toutes les jolies rencontres avec vous.

J-8 avant la 5è édition
les p'tites trouvailles de Chantenay
 

Dans l'atelier se prépare un Noël féérique.
Quelques fils d'or… confection des pompons
pour agrémenter les petits photophores {Cervidae}
qui illumineront vos tables de fêtes.
Une pincée d'or… sur les nouveaux coussins & attrapes-rêves
pour embellir l'hiver…

lundi 30 octobre 2017

I love Lisboa…

Lisbonne la ville à la douce lumière.
Dix jours en octobre sous un ciel bleu
& une chaleur digne d'un été en France…


Comment ne pas tomber amoureux de cette ville
aux milles couleurs,
de ses azuleros qui font l'identité de cette belle,
De ses petits restaurants où on sert de délicieux poissons grillés,
de ses pastéis de nata  si délicieux,
de la douceur de vivre de cette capitale aux trottoirs pavés
& aux 7 collines…


Découvrir une ville c'est d'abord prendre son pouls…
s'imprégner du tumulte ou du calme des quartiers,
des odeurs, des saveurs, des lumières.
Ensuite vient les petites habitudes,
les rues que l'on emprunte avec plaisir, les petites échoppes,
un visage que l'on reconnaît.
 Ce café, où on aime se pauser pour prendre un jus d'orange frais…
J'aime ce moment où notre regard de touristes disparaît,
on voit alors la ville autrement.


Au bout de la longue avenue da Liberdade, 
comprenant plusieurs voies
& de larges promenades pavées, plantées d'arbres, 
le Parc Eduardo VII.
 Dans sa partie haute, la serre froide inaugurée en 1933 &
aménagée sur une ancienne carrière de basalte où se trouve une source, 
est peuplée de plantes et d'arbres venus du monde entier.
Une parenthèse inattendue au cœur de la ville.



 C'est dans le typique quartier de l'Alfama,
un des plus ancien de Lisbonne,
que nous avons poser nos valise.
Composé d'un dédale de ruelles et d'escaliers pavés
cette partie de la ville invite à se perdre et prendre son temps en déambulant au hasard.


À Belem, à l'écart des hordes de touristes
  venus visiter sa tour, ses monuments et nombreux musées,
le Jardin Botanique Tropical
une havre de paix et de fraîcheur riche d'une grande diversité de plantes et arbres.
On y croise au détour des allées paons, canard et poules en liberté.
  Cependant il semble manquer d'entretien,
certaines parties et infrastructures sont à l'abandon,
ce qui n'enlève rien à son charme.


Si vous souhaitez faire un séjour dans cette ville,
n'hésitez pas à me contacter, je vous donnerais avec grand plaisir les coordonnées du Airbnb où nous étions.

mardi 10 octobre 2017

Hello autumn !

Quand l'automne m'inspire,
dans l'atelier naît une nouvelle collection…
{feuilles d'automne}


Petit pochon de coton à coulisse home-made,
délicatement brodé à la main d'une feuille couleur caramel
Lien agrémenté de perles anciennes.


Dans cette pochette se cache un joli kit,
pour réaliser une guirlande automnale…
2 feuilles en fil de métal,
2 cartes végétales,
 2 minis pinces en bois & 1 cordelette de lin
création Little bocal


L'automne s'est installé au salon,
bouquet de fleurs séchées cueillies dans la nature,
guirlande, lampion, bougies… 
Palette de couleurs douces & chaudes,
caramel, brun, ocre, moutarde, curry, crème, blanc…

Coussin {feuilles d'automne} - en chanvre ancien brodé de feuilles pour le recto,
tissu imprimé végétale coloris caramel pour le verso.


Au marché  on retrouve les produits de saison,
que l'on cuisine avec bonheur !
champignons, figues, châtaignes, courges multiples, noisettes…


{Autumn}, un coussin tout simple en coton imprimé végétal coloris caramel avec une étiquette “Love Organic Life“, signé Édition Éphémère.
Le petit détail qui fait la différence, 
un lien de coton attaché à l'un des angles
où se balancent perles en bois & anciennes en verre & laiton.


La collection {Feuilles d'automne}
est à retrouver sur la boutique par ICI

Je vous souhaite un bel automne !